Lors du gala annuel du Centre canadien de la diversité des genres et de la sexualité, le 17 mai dernier, à Toronto

Lors du gala annuel du Centre canadien de la diversité des genres et de la sexualité, le 17 mai dernier, à Toronto, il y eu l’heureuse annonce du premier musée mondial des personnes bi-spirituelles, lesbiennes, gaies, transsexuelles, allosexuelles, asexuées, plus, à Ottawa, prévu pour 2021, ainsi que celle du Musée de l’histoire ouvrière (MHO) et son intention d’être co-locataire !

Arthur Carkner, président du comité du regroupement, et Fred Hahn, président du SCFP Ontario, ont déclaré qu’ils comptaient sur les années d’expérience du MHO, à titre de fournisseur de contenu, pour offrir une expérience muséale de qualité. Les professeurs David Dean et Nick Hrynyk ont tous deux participé activement à ce grand projet et le professeur Hrynyk étant à la tête de l’équipe de conservation, nous entrevoyons la tenue de réunions pendant l’été.

Nous prévoyons solliciter les syndicats qui n’ont pas encore pris l’engagement de soutenir financièrement le nouveau musée, car il s’agit d’une occasion rêvée pour atteindre notre objectif à long terme, soit de disposer d’une aire d’exposition à proximité du Musée canadien de la guerre et sur le circuit éventuel reliant d’autres institutions culturelles prestigieuses.

Le conseil d’administration du MHO espère pouvoir compter sur votre appui au cours des années à venir. Soyez assuré qu’il vous tiendra au courant des progrès réalisés alors que nous franchissons les étapes-clé de cette initiative.

Nous vivons des moments palpitants !