Kathleen Kit Blake Coleman

B. February 20, 1856, Castleblakeney, Ireland
D. May 16, 1915, Hamilton, Ontario

Kit Coleman est la première correspondante de guerre accréditée au monde. Née Catherine Ferguson, Kathleen épouse un riche Irlandais avec qui elle a un enfant. Le décès de son époux et de son enfant laisse Kathleen sans perspectives d’avenir. C’est alors qu’elle décide de recommencer sa vie au Canada. Elle se remarie et donne naissance à deux enfants, mais son mariage n’est pas heureux et elle divorce. Devant subvenir seule aux besoins de sa famille, Kathleen se tourne vers le journalisme en 1898.

Elle entame une carrière en tant que pigiste, puis elle rédige la section féminine du Toronto Mail, intitulée « Women’s Kingdom ». À ce poste, elle repousse les limites de ce à quoi l’on pourrait s’attendre dans la section féminine d’un journal à l’époque. Elle est fermement convaincue que les femmes doivent être tenues au courant de l’actualité. Elle milite également en faveur de l’équité salariale et collabore à la fondation du Canadian Women’s Press Club.

Malgré ces croyances, elle ne se sera pas prononcée ouvertement sur le mouvement des femmes et ne se sera pas considérée comme une féministe. La marge de manœuvre étant très étroite en journalisme féminin, sa priorité était de garder son emploi pour subvenir aux besoins de sa famille.

Néanmoins, Kathleen réussit à faire tomber les barrières et à ouvrir la voie aux femmes en tant que l’une des premières femmes journalistes au monde. Kathleen était aventureuse et énergique. Cet esprit lui permet de voyager à Cuba pour couvrir la guerre hispano-américaine de 1898, faisant d’elle la première femme au monde à être correspondante de guerre accréditée.