Almonte Train Wreck

En 1942, par une nuit enneigée de décembre à Almonte, en Ontario, l’accident ferroviaire considéré l’un des plus désastreux dans l’histoire du Canada vient troubler les festivités de Noël : un train transportant des troupes canadiennes tamponne l’arrière d’un train de passagers à destination d’Ottawa arrêté à la gare.

« Quiconque le moindrement sensé serait resté près du feu en cette horrible soirée. La neige et le grésil se mêlaient au verglas alors que le mécanicien, Joe Sauvé, et le chef de train, M. O’Connell, s’approchaient du train n o 550 à Petawawa, le 27 décembre 1942. Ils
devaient tirer 10 voitures de bois avec une vieille locomotive en piteux état. Cette locomotive, la light Pacific n o 2518, avait voyagé sur les voies ferrées de la vallée del’Outaouais pendant 34 ans, et jamais un voyage ne s’était bien déroulé au cours de toute cette période. Celui-là fut le plus désastreux d’entre eux, faisant 36 morts et 207 blessés… ». – Ron Ritchie (dans Branchline, Bytown Railway Society, décembre 1988)

« … À la gare du Canadien Pacifique à Almonte (Ontario), un train du Canadien Pacific transportant des troupes canadiennes a heurté l’arrière d’un train de passagers local du C.P., le train n o 550 : “The Pembroke Local” ». – Duncan H. du Fresne (dans The RailLink, Mississippi Valley Associated Railroaders, décembre 2008)

Une histoire soulignant la vie des passagers et des travailleurs des trains de la vallée de l’Outaouais, et particulièrement de ceux et celles qui sont venu en aide au train de passager n o 550, le Pembroke Local, malgré la tempête du 27 décembre 1942.

Le Musée de l’histoire ouvrière, en collaboration avec le North Lanark Regional Museum, est fier de présenter The Almonte Train Wreck – A Story of People. Donna Stewart et Ruth Stewart- Verger, membres de l’organisme Ottawa StoryTellers, racontent l’histoire des gens et des événements entourant l’accident ferroviaire d’Almonte. De plus, avec la gracieuse permission de la famille Beattie, Johnny Spinks, chanteur de la région d’Almonte, interprète la chanson de Mac Beatties intitulée « Train Wreck at Almonte », accompagné de Bradley Scott, ainsi que sa propre composition intitulée « Rust on the Rails ».

Par Barb Stewart | Traduit par Valérie Lalonde