• "Il y a 50 ans, des leaders de différentes associations, parfois rivales, se sont données rendez-vous lors d’un congrès pour créer un syndicat de fonctionnaires fédéraux. Il s’agissait de l’aboutissement de nombreuses années de luttes pour se retrouver sur un pied d’égalité avec les travailleurs et les travailleuses du secteur privé. C’était un premier pas pour opérer un changement digne de ce nom dans le milieu de travail de nos membres, venir en aide aux familles et bâtir des collectivités. Cinquante ans plus tard, nous avons grossi nos rangs pour inclure les fonctionnaires du Nord, les auxiliaires d’enseignement et de recherche, ainsi que les travailleurs et les travailleuses des communautés autochtones, entre autres. Dès le début, l’AFPC a compris l’importance de s’inscrire dans le mouvement travailliste, au Canada et à l’étranger, afin d’être solidaire avec la classe ouvrière du monde entier. Alors que nous célébrons nos 50 ans, il nous faut continuer de bâtir notre syndicat. "
  • Un jeu de 8 cartes postales de l’exploitation agricole Stewart pendant les années 40 et 50, près de Appleton, en Ontario, y compris une vue aérienne de la ferme, une vache Holstein, des moutons et des chevaux Clydesdale attelés pour la récolte de foin et à la coupe de tiges de maïs.
  • Un jeu de 8 cartes postales de travailleuses et de travailleurs pendant les années 40, 50 et 60, y compris des monteurs de ligne, une enseignante, des briqueteurs, des inspecteurs des viandes, une blanchisseuse, des contrôleur-e-s de tickets de tramways ou d’autobus, des réparateurs des rails de tramways et des chauffeurs de camions de l’Armée du Salut qui récupèrent différents objets pendant la guerre.
  • Ces cinquante années d’histoire soulignent les réalisations d’une organisation syndicale. Elles se veulent un effort de préservation, un legs aux futures générations de membres et de militants. Le récit s’ouvre sur la fondation de l’Association des employés de l’Impôt, en 1943, qui a formé l’Élément de l’Impôt de l’Alliance de la Fonction publique du Canada en 1966. Connaissant un grand succès, l’Élément a changé de nom pour devenir le Syndicat des employé(e)s de l’impôt en 1987. Au fil des ans, le Syndicat s’est fait connaître pour son militantisme et son efficacité, mais plus particulièrement pour sa capacité à établir de bonnes relations de travail à tous les égards avec l’employeur, c’est-à-dire l’Agence du revenu du Canada. Voilà véritablement de quoi célébrer !
  • Cette bande-vidéo de 100 minutes, Les 50 ans du Syndicat des employé-e-s de l’impôt, célèbre les réalisations d’une entité syndicale et de ses membres à la veille de son 50e anniversaire. Créée en 1940, l’« Association des employés de l’Impôt du Dominion » est devenue l’« Élément de l’Impôt » de l’Alliance de la fonction publique en 1966, puis le « Syndicat des employé-e-s de l’impôt » en 1987. Au fil des ans, le syndicat s’est bâti une réputation à titre d’entité militante et efficace, mais également vouée à établir de bonnes relations de travail avec l’employeur, soit l’Agence du revenu du Canada. Un 50e anniversaire, ça se fête !
  • Voici l’histoire des frères Wong, qui sont venus à Ottawa, au Canada, pour y construire leur vie et celle de leur jeune famille. Des histoires comme la leur jettent les bases d’une ville extraordinaire. Inspiré des recherches de Denise Chong.
  • "L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) est nee en 1966 de la fusion de deux associations rivales de fonctionnaires. Cinquante ans plus tard, l’AFPC est l’un des syndicats les plus importants et les plus progressistes au pays. Son histoire est indissociable de ceux et celles – membres, personnel et leaders – qui l’ont batie et façonnee au cours des ans. Ce livre leur rend hommage. II ya eu des victoires, des revers et des echecs, de nombreux obstacles a surmonter, a l’interne comme a l’externe. Au fil de son evolution, l’AFPC a su garder le cap, tirer les leçons qui s’imposaient et continuer d’avancer. Que lui reservent les 50 prochaines annees? De nombreux dossiers en friche et, sans doute, de nouveaux enjeux complexes. Quoi qu’il en soit, l’AFPC est parfaitement outillee pour relever de nouveaux defis et envisager l’avenir avec confiance."
  • "Il neigeait en cette nuit de décembre en 1942 dans le village d’Almonte lorsque les fêtes de la Noël en Ontario ont été écourtées par la nouvelle qu’un train de passagers à destination d’Ottawa avait été embouti par un train de militaires canadiens alors qu’il était encore au quai. Il s’agit de l’un des pires accidents ferroviaires dans l’histoire du Canada. À Ottawa, les raconteuses Donna Stewart et Ruth Stewart-Verger relate les histoires des gens et des événements entourant le déraillement à Almonte. Johnny Spinks, un chansonnier à Almonte, accompagné de Bradley Scott, ont interprété la chanson de Mac Beattie intitulé « Train Wreck at Almonte », gracieuseté de la famille Beattie, ainsi que l’air de son cru « Rust on the Rails ». Il s’agit d’un hommage aux gens qui ont voyagé par train ou qui ont travaillé à bord des trains dans la vallée d’Ottawa et, plus précisément, ceux qui sont venus au secours du train no 550, le train de Pembroke, par sale temps, le 27 décembre 1942. Une vidéo de 50-minutes en anglais seulement."
  • Calendrier 2021

    $10.00$80.00
    Le calendrier de 2021, avec 14 mois, souligne la contribution de celles et de ceux qui vivent et qui travaillent dans la vallée de l’Outaouais, des deux côtés de la rivière des Outaouais.
Go to Top